Collection M

Accueil sans frontières

11.06.2017 - 08.04.2018

Enrichissez votre regard avec nos histoires

À partir de l’été 2017, le musée M confie toute une salle au public. Plusieurs habitants venus s’installer à Louvain en provenance de différents pays se sont attelés à la tâche et ont sélectionné quelques œuvres de la collection M en lien avec leur histoire personnelle. Ils ont également eu voix au chapitre pour présenter leur sélection aux visiteurs. Les intervenants de cette année sont: Blanca, Akkacha, Gloria, Jing, Iwona, Liza, Julia et Karen.

Bienvenue

Dans la salle du public, huit participants vous accueillent personnellement via les textes muraux. Au mur, il y a une étagère à chaussures avec des babouches et un livre d’or. Au centre de la pièce, vous pouvez vous installer sur un tabouret. Il règne dans cette salle une atmosphère d’accueil et d’hospitalité. Et cela tombe bien, puisque c’est l’intention poursuivie. De part et d’autre sont installés deux grands écrans de projection. Sur le premier écran, les participants ont la parole.  Ils ont cherché dans la collection M des œuvres en lien avec l’accueil. Dans la vidéo, ils expliquent ce qui a motivé leur choix.

Chez mon père, il y avait toujours une chaise libre à table. Et le couvert était toujours dressé à cette place, au cas où quelqu’un arriverait à l’improviste. Et dans ce cas, l’invité-surprise pouvait directement s’installer à table avec nous. C’est pourquoi j’ai choisi les Chaises génétiques (1964) de Jacques Lizène, qui font partie de la collection Cera du M. Akkacha

Un regard qui cherche

Pendant que les participants racontent leur histoire, la vidéo montre de l’autre côté l’objet dont ils parlent. La caméra zoome sur l’objet à la manière d’un regard qui cherche. Elle montre un vitrage représentant Marie-Madeleine lavant les pieds du Christ. Cette scène a inspiré à Blanca, la Mexicaine, une histoire d’égalité entre hommes et femmes.

Quelle tâche avilissante pour Marie-Madeleine! Blanca

Priorité aux récits

Au bout de la salle est suspendu un rideau blanc translucide. Derrière lui sont disposées les œuvres choisies. Dans cette exposition, la priorité est donnée aux récits. Les œuvres ne sont que des prétextes aux histoires. Et pour ceux qui ne s’en lassent pas, il y a l’audioguide, avec d’autres récits et une superbe illustration sonore.

Pour nous, en tant que musée, la collaboration avec le public a également une grande valeur. Les participants ont élargi le regard que nous portons sur notre collection et sur notre travail. Au-delà d’être un musée pour tous, nous voulons également créer un musée avec notre public. Dorine De Vos, collaboratrice médiation au public

Lisez ici l’interview de Karen, une des commissaires de cette exposition venant du public.