Notre histoire

Collectionner – tout un art!

En 200 ans, la collection M a rassemblé plus de 52.500 œuvres. Ce qui a débuté au 18e siècle sous la forme d’un cabinet de curiosités dans l’hôtel de ville de Leuven est désormais une collection célèbre pour ses pièces plus particulièrement produites à Leuven et dans le Brabant. Ajoutons-y les quelque 400 pièces de collections partielles d’art contemporain, et en bonus un échantillon représentatif de l’art belge d’après 1945. Une incroyable richesse, donc!

Une architecture qui a de l’allure

Se balader dans le musée M, c’est se promener dans l’histoire de l’architecture, depuis les collèges du 16e siècle jusqu’à l’habitation du 19e siècle du bourgmestre Léopold Vander Kelen. Bâtie sur les vestiges du collège Savoye, l’habitation néoclassique devient un musée de la ville en 1917. L’architecte Stéphane Beel l’a totalement intégrée, en respectant sa valeur historique. Les pièces de style 19e siècle ont retrouvé leur splendeur, avec de nouvelles dorures à la feuille et des répliques des parquets d’origine.

De l’hôtel de ville au... M

C’est à l’hôtel de ville de Leuven que le musée M a fait ses premiers pas. À partir de 1823, il prend de l’ampleur sous la forme d’un cabinet de curiosités, pour devenir ensuite un musée de la ville. En 1917, le musée déménage dans l’ancienne habitation privée du bourgmestre Léopold Vander Kelen, dans la Savoyestraat. Les conservateurs successifs ont chacun mis leur accent personnel sur le lieu, qu’il soit historique ou religieux, et plus tard citoyen. La collection a donc évolué, notamment grâce à de nombreux dons. La collection historique s’est transformée en véritable synthèse de la production artistique de Louvain et du Brabant à partir du Moyen-Âge. Elle sera ensuite enrichie d’œuvres belges après 1945, grâce à une collaboration de longue durée avec CERA. En 2009, l’architecte Stéphane Beel transpose en nouveau complexe muséal cette notion d’art intégré à la vie et à la société.